En 2002, le Conseil Général de la Moselle décide de lancer la construction d’un vaste réseau d’infrastructures passives couvrant l’ensemble du département.

MOSELLE TELECOM : faire entrer le Département dans l’ère des technologies haut débit

Décembre 2005, le Conseil Général constitue une Délégation de Service Public (DSP) de type affermage et confie à une société Délégataire, Moselle Télécom, les missions suivantes:

  • Activation d’un réseau électronique de télécommunications haut débit : le RHD 57
  • Dégroupage des NRA pour la production de services DSL.
  • Commercialisation du réseau HRD 57 auprès des opérateurs.
  • Exploitation et maintenance des infrastructures du réseau.

Le Conseil Général transfère ainsi à son délégataire l’ensemble des infrastructures passives.

Moselle Télécom, c’est aujourd’hui:

  • 165 NRA (Nœuds de Raccordement des Abonnés)
  • 60 têtes de réseau des câblo-opérateurs
  • 150 bâtiments publics (collèges, hôpitaux…)
  • 58 ZAE
  • 1 400 km de réseaux optiques
  • Pour augmenter la couverture du territoire, Moselle télécom utilise la technologie WifiMax autour de 131 stations de base. 105 communes peuvent utiliser ce moyen d’accès à haut débit.